LA LIBRAIRIE DES INCONNUS

Poésie d'un jour Poésie Toujours


A travers une image,
J’ai aperçu ton visage.
Tu ressembles déjà,
à un bébé, ton papa,
que j’ai tenu dans mes bras.
Lorsque tu seras parmi nous,
c’est sûr que je serais comblée !
Je te serrerais tout contre mon cœur et,
mes bras te berceront avec amour et tendresse.
Tu seras admirée, cajolée, protégée.
Ton pépé t’aime déjà.
Ton tonton demeure ému, heureux !
Poupette nous avons hâte que tu sois là!


MES ECRITS