Panique sur les quais


Lorsqu'on retrouve le corps d'Élisabeth  sauvagement mutilé dans le centre d'Appel « Rêve d'un jour », comment les soupçons ne se porteraient-ils pas sur Edwige, sa collègue de travail dont les empreintes se retrouvent un  peu partout comme si elle avait délibérément laissé des indices  pour se faire démasquer ? Dans la gare Orsetti d'où partent les bateaux pour le Maroc, sur les quais de Sète, c'est la panique. En plus de la téléconseillère, trois ressortissants togolais sont retrouvés assassinés ! Edwige n'a pas pu à elle seule tuer quatre personnes. Le capitaine Nabet ne croit pas à sa culpabilité. Il va s'acharner, malgré la désapprobation de ses supérieurs, et avec l'aide des lieutenants Paulin et Nardone, à prouver l'innocence de la jeune fille. Tous ces crimes sur ce canal d'ordinaire si paisible ne sont pas  du goût du préfet.  Harcelé par ses supérieurs, abandonné par sa femme, Fabrice Nabet va s'attaquer à une affaire de proxénétisme qui dépasse les frontières de la France et de l'Europe. Qui tire les ficelles de ce réseau ? Edwige y est-elle mêlée ? Les portes de la prison de Villeneuve les Maguelone se refermeront-elles sur elle pour longtemps?

ACHETER MES LIVRES



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire