Les pieds dans le plat



Il y a des colères muettes, des rages rentrées, des choses qui ne se disent pas en société ou en tout cas avec circonspection. D’amours déçus en rencontres insolites, Maguy va dire, elle, sa détresse et son indignation dans un langage méridional pas toujours académique. Elle va nous faire partager, dans un Montpellier en insurrection, un épisode de sa vie où vont se croiser, la charmer, l’aimer, la perdre, extraterrestres surgis de nulle part, savant fou, vieux monsieur solitaire amateur de Saint Chinian et de ragoûts, adolescente enceinte et droguée, terroriste de bazar et policiers maladroits. Entre la pénurie de fromage de chèvre, la guerre incroyable avec les États-Unis, la révolution des peuples, une histoire époustouflante de révoltes intimes, d’amitié et d’amour, qu’il ne faut surtout pas prendre au premier degré sous peine d’indigestion immédiate.

Avec « les pieds dans le plat »
Bernadette Boissié-Dubus signe un thriller caustique et déjanté, qui ne le laissera pas le lecteur indifférent.
Particulièrement si le lecteur est un lectrice…

Note de l’auteure
Je dédie ce livre à tous les amoureux du délire, du polar qui ne se la joue pas intello, mais surtout aux femmes de tous poils et de toutes religions qui savent aimer, tout donner et tout perdre, en gardant l’humour et l’amour. Ce roman n’a pas de chapitre. C’est une course contre la montre à laquelle est invité le lecteur ou la lectrice, et je ne vois pas pourquoi il ou elle se reposerait, alors que les héros sont rattrapés par le temps. C’est un thriller jogging intellectuel. Alors, mettez vos baskets, votre short, et n’oubliez pas la bouteille d’eau, il va faire chaud. Pourtant, je ne suis pas vache. Je vous ai ménagé des espaces détente, des moments de repos, avec une tasse de café, un coup de rosé ou ce que vous voudrez. Je ne viendrai pas contrôler.
Allez tchao, à plus.

Du même auteure

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire